Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 20:11

Qu'il fut pauvre qualitativement parlant ce deuxième mois de l'année. Sur les 10 films vus ce mois-ci (un petit mois), j'en ai noté que 2 au dessus de la moyenne, et encore, ce fut avec des petits 6... Le film du mois est donc un choix par défaut plutôt qu'un vrai coup de coeur. Rassurez-vous, le mois de Mars, qu'on vient tout juste d'entamer, sera bien plus riche en belles surprises :).

Les films vus : Wadjda, Gangster Squad, Shadow Dancer, Turf, Flight , Les Misérables, Passion , Die Hard : belle journée pour mourir, Chimpanzés, Sublimes Créatures .

Les films manqués ce mois-ci avec quelques regrets : Hitchcock, Hôtel Transylvanie, Antiviral, Syngué Sabour, Week-end royal.




Le film du mois

 

20364099

 

Synopsis : Dans la France du 19e siècle, une histoire poignante de rêves brisés, d'amour malheureux, de passion, de sacrifice et de rédemption : l'affirmation intemporelle de la force inépuisable de l'âme humaine.
Quand Jean Valjean promet à Fantine de sauver sa fille Cosette du destin tragique dont elle est elle-même victime, la vie du forçat et de la gamine va en être changée à tout jamais.

 

Vous ne savez plus vraiment où donner de la tête entre la multitude de nominations/prix attribués au film de Hooper et l'accueil glacial réservé au film chez nous ? Et bien je viens me placer tout juste entre les deux. Les Misérables est un film que je qualifierais de "moyen" et qui ne mérite ni tomates ni lauriers.

 

Le film a sûrement bénificié du fait que je ne connaissais absolument pas les chansons du musical en entrant dans la salle, exceptée On my own, déjà entendue dans la série Dawson (oui, sacrée référence). Du coup, je me suis laissée surprendre par chaque chanson, et il faut avouer qu'il y en a un bon paquet de remarquables, qu'on a aussitôt envie de réécouter en sortant. L'autre gros bon point du film, c'est les performances live, les acteurs chantaient réellement au moment des prises de vue, ça se voit et ça apporte un côté plus réaliste à l'ensemble. Du côté du casting, si Jackman fait le boulot, Crowe déçoit et Seyfried/Redmayne agacent, c'est bien Anne Hathaway qui tire (encore) son épingle du jeu, parfaite dans le rôle de Fantine.

 

Voilà, pour être tout à fait honnête, j'ai passé un bon moment. Malgré le fait que le film est indéniablement trop long, que la mise en scène soit foireuse, qu'on essaye de nous faire pleurer toutes les 5 minutes, que les décors soient aussi cheap ou que j'ai parfois eu l'impression de voir un deuxième Sweeney Todd (Helena Bonham Carter et Sacha Baron Cohen ont quasiment les mêmes rôles que dans le film de Burton). Oui, malgré tout ça, j'étais dedans.

 

Alors non, Les Misérables n'est pas une comédie musicale qui fera date dans l'histoire du 7ème art. On a vraiment l'impression de voir un film de commande sans grande inspiration, le plaisir résidant essentiellement dans la qualité de sa bande originale. Mais laissez-vous tenter si vous aimez le genre. Sait-on jamais, vous en sortirez peut-être tout juste satisfait.

 


Le ratage du mois

 

20417688

 

Il y avait le choix plus évident de Turf en ratage du mois mais pour être tout à fait honnête avec vous, je l'ai vu il y a 8 mois (à l'occasion d'une projection test) et je suis bien incapable de dire autre chose que "c'est pitoyable". Ok je suis adepte de la micro critique mais pas à ce point là... Bref, tout ça pour faire un peu de place à Bruce. Allez, la critique !


Avant tout, et comme ça on en sera débarrassé, faut que je crie mon amour pour Jai Courtney, le petit gars qui joue le fils de Bruce Willis, que vous voyez d'ailleurs derrière lui sur l'affiche. Une bombe australienne qui devrait se faire rapidement une belle place à Hollywood. Parce qu'en plus d'avoir une belle gueule et un charme certain, le petit a du talent et une belle présence à l'écran. Je parie sur lui !

 

Voilà, ça, c'est fait. Promis, j'en parle plus. En même temps, c'était le seul truc positif que j'avais à vous dire sur le film, c'était une bonne idée de commencer par là. Et oui, parce que ce 5ème opus de la saga Die Hard est une belle cata. Et je ne dis pas ça parce que le film d'action n'est pas ma tasse de thé. J'avais apprécié tous les Die Hard jusque là. Oui oui, même le 4ème que beaucoup avait cassé bien comme il faut.

 

Quelles sont les raisons de ce fiasco ? Pour commencer, un scénario confus. On comprend pas bien les tenants et les aboutissants de l'histoire. Ensuite, même si Bruce ne nous parait pas en trop mauvaise forme, on ne le sent pas vraiment investi dans le projet. Il commence peut-être à faire une overdose de McClane ? Et puis que dire de l'humour ? J'aime le comique de répétition mais NON, on ne réutilise pas les mêmes vannes 10 fois en 1h40 de film.

 

Oups, j'allais oublié de vous parler de la mise en scène. M. Moore qu'est-ce qu'il s'est passé ? Vous voyez la vie en bleu ? Vous voulez envoyer un message à Sony pour qu'ils vous confient la réalisation du prochain film Les Schtroumpfs ? Non parce que c'est moche hein, ça ressemble à rien. En même temps, quand on voit que vous nous avez déjà pondu Max Payne pourquoi s'étonne-t-on ?

 

Étrangement, j'ai plutôt envie de conseiller le film aux demoiselles. Oui, je sais, c'est pas trop la cible du film mais le risque de s'ennuyer est moins élevé pour elles. Au moins, elles pourront mater Jai Courtney (ah mince, j'avais dit que j'en parlais plus).

 

 
Les autres films en quelques mots


Wadjda Un premier film saoudien prometteur qui parle d'une petite fille un brin rebelle. Intéressant sur le fond, un peu moins sur la forme.

 
Gangster Squad  Un Gosling risible, un Sean Penn qui en fait trop pour un film dont je me serais bien passé.
 
Shadow Dancer À trop vouloir nous angoisser avec son ambiance pesante, James Marsh nous endort. Oups.


Turf Donc je vous la refais : c'est pitoyable !


Flight On regarde, on apprécie et puis le final vient tout remettre en question et on en conclut que c'est bien mauvais.
 
Passion Un De Palma qui ne respire bizarrement pas la passion et qui ressemble plus à un téléfilm.
 
Chimpanzés Un documentaire pour enfants mignon mais tout à fait manquable.
 
Sublimes Créatures Un Twilight encore + kitsch que son modèle, qui avait les moyens d'être une réussite. Un beau gâchis.


 


Côté casting


L’acteur/actrice du mois : Andrea Riseborough dans Shadow Dancer (principal intérêt du film, elle confirme son statut d'actrice anglaise à suivre).
 
La révélation du mois : Jai Courtney dans Die Hard : belle journée pour mourir (le film est mauvais, et alors ? Lui est parfait dans le rôle du fiston et je ne dis pas ça que parce qu'il a une belle gueule).
 
La tête à claque du mois : Noomi Rapace dans Passion (Rapace pour jouer la passion ? Vraiment ? Choix étrange...).

 


Bon ben voilà, on ne remerciera pas Février pour sa qualité et on est bien content d'arriver en Mars. Je suis heureuse de vous dire que ce mois regorgera de bien meilleurs films que le précédent avec, notamment, les sorties attendues de Cloud Atlas, Le Monde fantastique d'Oz, Spring Breakers, À la merveille et encore plein d'autres films. Au mois prochain !

Partager cet article

Repost 0

commentaires