Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 10:00

20535567.jpg

 

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.

 

Il y a un peu plus de quatre ans déjà, J.J. Abrams épatait la terre entière et les critiques en servant sa vision de Star Trek, un diversissement SF de haute volée qui fit le bonheur de la Paramount. On découvrait un trio agréable formé par Chris Pine (prononcez-le à la française, c'est encore meilleur), Zachary Quinto et Zoe Saldana qui devaient faire face au grand méchant Nero, interprété par l'inégal Eric Bana. Carton plein oblige, le studio a décidé de remettre ça et voilà que débarque aujourd'hui sur nos écrans la suite : Star Trek Into Darkness (en 3D forcément).

 

Si la scène d'ouverture est un peu bordélique et qu'on ne saisit pas vraiment tout, il faut bien avouer qu'elle envoie du paté visuellement et qu'on en prend plein la vue. Malheureusement, la suite ne suivra pas.

La faute principalement à un scénario un peu simple et pas toujours crédible et à des tics de réalisation embarassants (overdose de lens flare).

 

Abrams maîtrise la technique, mais il ne parvient jamais à rendre ses personnages attachants et à nous émouvoir. Le poulain de Spielberg n'a pas le don du maître pour raconter des histoires et nous emporter. Il n'est pas franchement aidé par Chris Pine, un acteur dont nous aurons tous oublié le visage et le nom (quoique, il est drôle son nom).

 

Heureusement, dans tout ça, une lueur d'espoir, à laquelle vous vous accrocherez sans doute pendant toute la durée du film : l'anglais Benedict Cumberbatch, impressionnant de charisme.

 

Ce qu'il me reste de ce second opus de Star Trek ? L'étrange sensation que Abrams a livré son brouillon du futur Star Wars (t'as intérêt à faire mieux mec, t'as des milliards de fans qui t'attendent au tournant).

 

 

 

Et un avis en vidéo :

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

wildgunslinger 13/06/2013 07:45


J'ai apprécié ce film pour ma aprt, grâce à son rythme impressionnant. C'est vrai que le scénario ressemble plus à un prétexte pour installer l'action qu'à une histoire, je te le concède.


 


Concernant les acteurs et les personnages, je trouve la dynamique bonne.


Je suis surpris de voir que Chris Pine en prend plein la tête dans les critiques. Un peu comme pour Paul Walker, j'ai l'impression qu'on leur fait payer leur physique et qu'on ne les prend pas au
sérieux alors que je les trouve tout-à-fait à la hauteur, sans être, certes des acteurs du calibre d'un Brad Pitt ou d'un Pacino...