Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:00

20516973.jpg

 

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos...

 

Brad Pitt en sauveur du monde. Ça parait évident et c'est pourtant la première fois qu'on retrouve LA star hollywoodienne dans ce genre de rôle. Le public américain ne s'y est pas trompé en se ruant dans les salles, faisant de WWZ un énorme succès (oui déjà).

 

Mais de quoi ça cause ? D'un père de famille, ancien enquêteur pour l'ONU, qui est contraint de rempiler lorsque la planète entière est menacée. Son objectif ? Trouver les origines du mal et éventuellement une solution pour le repousser.

 

Je n'attendais rien de WWZ. Moins que rien même (si c'est possible). Entre une bande annonce qui avait plutôt l'air d'une pub avec Brad et quelques premiers retours désastreux des amis blogueurs, ça sentait le désastre blockbusterien de l'été.

 

Le rien ne fût par au rendez-vous, le moins que rien non plus, le génial je ne l'ai malheureusement pas trouvé. On se trouve quelque part entre tout ça. Une chose est sûre : WWZ a été pour moi une agréable surprise et je pense qu'il mérite le détour.

 

Générique et première claque : efficace et anxiogène, il nous met tout de suite dans l'ambiance grâce à une bande originale parfaite (bravo au compositeur Marco Beltrami). Ce qu'il fallait pour que je me dise que non, finalement, ça vaut peut-être le coup de ne pas s'endormir tout de suite.

 

Brad Pitt fait son entrée en scène. Même réflexion : ça va finalement être très compliqué de s'endormir malgré la fatigue évidente. Difficile de détacher ses yeux de cet acteur-là, monstre de charisme. Je vous rassure, WWZ ne se résume pas à une bonne bande originale et à son acteur principal, c'est aussi un film techiniquement/visuellement irréprochable, au suspense haletant qui parvient même à faire peur de temps à autre avec moins de 3 gouttes de sang en 2 heures.

 

Si WWZ n'est pas le film de l'année (gâché notamment par une fin moins réussie et un peu rapide qui promet à peu près 288 suites), il sera sans nul doute l'un des blockbusters de l'été. On se retrouve dans deux ou trois ans pour la suite ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

wildgunslinger 12/07/2013 09:43


J'ai à peu près le même avis que toi. Ce qui m'a le plus gêné finalement, ce sont les mauvais CGI et la maladresse de Forster dans la mise ens cène de l'action.