Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 10:26

20022505.jpg-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120208_055706.jpg

 

 

Malgré son enthousiasme, le Capitaine Pirate a beaucoup de mal à se faire passer pour une terreur des mers. Secondé par un équipage aussi peu doué que lui, le Capitaine rêve pourtant de battre ses rivaux, Black Bellamy et Liz Lafaucheuse, en remportant le prestigieux Prix du Pirate de l'Année.
Pour le Capitaine et son drôle d'équipage, c'est le début d'une incroyable odyssée qui, des rivages de Blood Island jusqu'aux rues embrumées de Londres, va les conduire d'épreuves en rencontres.


 

Les Pirates c'est un peu le sujet à la mode. L'animation a également décidé de s'y mettre mais, heureusement pour nous, ce n'est pas n'importe quel studio qui a mis la main dessus puisqu'il s'agit d'Aardman Animations : LE studio anglais à l'origine de Chicken Run et Wallace & Gromit.


 

Ce qu'on apprécie toujours dans leurs dessins animés c'est leur richesse. Encore une fois, Pirates nous régale d'une multitude de détails. Il se passe toujours plein de choses dans chaque plan. Essayez de ne pas toujours regarder le personnage principal et faites attention aux détails, vous ne serez pas déçus.


 

L'histoire fonctionne très bien, même si elle est très convenue, mais n'en demandons pas trop, on est quand même dans un film pour enfants. La moral et tout, évidemment, on y a droit. Du côté des personnages, très nombreux ici les seconds rôles sont plus intéressants que les premiers (le singe est génial), comme dans tout bon film d'animation, non ?

 

 

Pirates est un petit bonheur d'1h30 pour petits et grands. Alors oui, c'est toujours ce qu'ils disent pour attirer les parents mais cette fois-ci c'est vrai : foncez !

 

 

Repost 0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 11:35

20017213.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120201_124825.jpg

 

Au milieu d'un monde frappé par une étrange épidémie qui détruit progressivement les cinq sens, un cuisinier et une brillante chercheuse tombent amoureux...

 

Il est beau ce synopsis, non ? Moi, il m'a fait rêver la première fois que je l'ai lu. Du coup, ça faisait quelques semaines que j'attendais le film avec impatience. Les avis très partagés ont quelque peu entamé mon entrain mais autant se faire son propre avis. 


Bon, comme le dit si bien la courte phrase qui sert d'introduction à cette critique, dans Perfect Sense il y a deux choses : l'épidémie et l'histoire d'amour entre les deux personnages joués par McGregor et Green. Evidemment, les deux sont liés mais il y a un élément bien plus réussi que l'autre et c'est ce qui rend le film moyen et surtout décevant.


Dommage car le traitement de l'épidémie proposé par MacKenzie est vraiment intéressant. On se projette facilement dans ce monde apocalyptique qui ressemble tant au nôtre et qui est très habilement décrit. On y croit, on frissonne et surtout : on déprime. Touché...


Là où le film péche, c'est par son histoire d'amour. Les acteurs sont bons mais ça ne prend pas, et à l'inverse de l'épidémie qui ravage leur monde, on ne croit pas en leur amour, pourtant seul espoir du film. Je suis ressortie de la salle avec une très grosse déprime et, malheureusement, je n'y étais pas allée pour ça. Coulé...


 

 

 


Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 16:18

20018884.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120203_123440.jpg

 

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.


MAJ du 22 Mars


Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis à ce qu'on dit. Alors voilà, j'ai changé d'avis. Enfin, juste un peu. Après un second visionnage en salle hier soir, il faut que je le dise : il n'est pas si mal ce film. Attention, je ne dis pas non plus qu'il s'agit d'un chef d'œuvre et il y a certaines choses dites plus bas qui sont encore valables (les décors et les effets spéciaux moyens, des personnages pas assez fouillés...) mais cette fois-ci je me suis laissée embarquer et je me suis prise au jeu. 


Je crois qu'il n'est jamais bon d'en attendre trop d'un film et que la déception est (presque toujours) inévitable. Hier, j'y suis retournée sans plus rien en attendre, juste pour donner une deuxième chance à cet Hunger Games et le spectacle a été bien plus agréable. 


Le film a ses défauts, oui, mais il reste un bon divertissement emmené par une héroine vraiment intéressante (merci Jennifer Lawrence).


Donc bon, tout ça pour dire que, finalement, vous pouvez y aller :).


Fin de la MAJ du 22 Mars


Hunger Games faisait partie du Top 3 de mes attentes cinéma de l'année 2012. C'est dire si j'attendais la date du 15 mars avec beaucoup d'impatience. Comme un certain nombre d'adolescentes en chaleur, je me suis ruée sur la mise en vente des places pour l'avant première officielle qui s'est déroulée au Gaumont Marignan hier soir (ce n'est pas le sujet, mais chapeau pour l'organisation en passant).


Après un passage rapide des starlettes du film dans la salle, la projection peut enfin démarrer. C'est parti pour 2h22 de spectacle. 


Oublions les conditions de visionnage difficiles (la fatigue, la chaleur, le son pourri, les cris hystériques lors des scènes « romantiques »...) pour nous concentrer sur le film et rien que sur ça. 


Le premier bon point qu'on peut attribuer à cet Hunger Games est sa fidélité au livre. Bien sûr, il y a eu quelques coupes (deux ou trois personnages disparaissent notamment) mais, dans l'ensemble, l'adaptation est très respectueuse du livre de Suzanne Collins. C'est bon, la révolte des fans est évitée ! 


L'autre gros intérêt du film est son interprète principale, Jennifer Lawrence, parfaite dans le rôle de Katniss. Ce n’est pas pour rien qu'elle a déjà décroché une nomination à l'Oscar me direz-vous… 


Et voilà, j'ai déjà fait le tour des qualités du film. C'est simple, je ne suis pas rentrée dedans, le rythme n'était pas bon, la mise en scène non plus (la caméra qui a la tremblote : bof), les personnages pas assez approfondis, certains effets spéciaux et décors sont d'un kitsch digne de NT1...


Hunger Games n'est ni raté ni réussi. Il a le mérite d'avoir respecté le livre dont il est adapté mais sans jamais réussir à rendre cette histoire aussi forte que sur son premier support. La déception d’une grande amatrice des livres, peut-être, mais une grosse déception quand même.


 

 


 

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 14:58

19998370.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120116_114917.jpg

 

Le cinéaste oscarisé Andrew Stanton signe avec John Carter un grand film d’aventures qui se déroule sur la planète Barsoom (Mars), peuplée de tribus guerrières et d’extraordinaires créatures. Tiré du premier livre du « Cycle de Mars » d’Edgar Rice Burroughs, le film raconte le fascinant voyage de John Carter, qui se retrouve inexplicablement transporté sur Barsoom, au cœur d’une guerre mystérieuse entre les habitants de la planète. Parmi tous les êtres étranges qui peuplent cet univers, il fera la connaissance de Tars Tarkas et de la captivante princesse Dejah Thoris. Dans ce monde sur le point de disparaître, Carter va découvrir que la survie de Barsoom et de son peuple est entre ses mains…


 

C'est très difficile d'évaluer ce John Carter car, comme ça a été dit un peu partout, le film manque clairement d'originalité, il pompe sur tous les films cultes à grands spectacles (Star Wars, Avatar, Gladiator...). Et, en même temps, comment le lui reprocher cela quand on sait que c'est l'œuvre écrite d'Edgar Rice Burroughs dont il est tiré qui a inspiré tous ces films. La question qui se pose alors est : fallait-il vraiment faire ce film ? N'était-il pas trop tard ?


Si on essaye d'oublier durant ces 2h20 toutes ses références cinématographiques pour ne se concentrer que sur le film, on passera un agréable moment. John Carter est la définition même du bon divertissement tout public : de l'aventure, de l'action, de la romance, de l'humour... Et puis, comment ne pas tomber sous le charme de Taylor Kitsch à qui le rôle va comme un gant ? Ça donnerait presque envie de se déplacer voir Battleship dont il est le héros (c'est une blague, au cas ou...). Un dernier petit mot sur la 3D qui ne sert encore une fois à rien sauf à ternir les couleurs. 


Pour résumer, John Carter peut certainement être une révélation pour ceux qui découvrent le cinéma en 2012 et un honnête divertissement pour tous les autres.

 

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 12:01

J’ai un peu (même beaucoup) trainé à faire mes pronostics pour les César cette année. Il y a deux raisons à cela. La première c’est que je suis un peu agacée par le trop plein de nommés. Dans les grosses catégories, les nommés sont passes de 5 à 7. Une façon pour l’académie de faire plaisir à tout le monde ? La seconde, et elle découle en partie de la première, c’est que le choix est particulièrement difficile, l’année 2011 a tout simplement été excellente pour le cinéma français.

Mais quand faut y aller, faut y aller. Voici donc les 13 catégories pour lesquelles je donne mon avis et mes pronostics.

 

 

César  2012  

 cesar-trophee

 

Meilleur film étranger

 

Les nommés sont : Black Swan, Le Discours d’un Roi, Drive, Le gamin au vélo, Incendies, Une Séparation, Mélancholia.

 

Mon favori à moi : Black Swan.

Et le vainqueur sera : Une Séparation.

Indicateur de certitude : 55%

 

Une Séparation, un très gros succès public et critique en France devrait logiquement l’emporter.

  

 

Meilleur film d'animation

 

Les nommés sont : Le Chat du rabbin, Le Cirque, La queue de la souris, Le tableau, Un monstre à Paris.

 

Mon favori à moi : -

Et le vainqueur sera : Le Chat du Rabbin de Joann Sfar et Antoine Delesvaux.

Indicateur de certitude : 60%

 

Le Monstre à Paris de Besson était bien décevant et pour les courts métrages, je n’en ai vu aucun, il est difficile de se prononcer. Je vois bien Sfar l’emporter, déjà remarqué pour son Gainsbourg.

  

 

Meilleur premier film

 

Les nommés sont : 17 filles, Angèle et Tony, Le cochon de Gaza, La délicatesse, My little princess.

 

Mon favori à moi : La délicatesse.

Et le vainqueur sera : Angèle et Tony.

Indicateur de certitude : 40%

 

S’il vous plait, tout sauf 17 filles !


 

Meilleure musique

 

Les nommés sont : Alex Beaupain (Les bien-aimés), Bertrand Bonello (L’apollonide, souvenirs de la maison close), Ludovic Bource (The Artist), Mathieu Chedid & Patrice Renson (Un monstre à Paris), Pierre Schoeller (L’exercice de l’Etat).

 

Mon favori à moi : Alex Beaupain

Et le vainqueur sera : Ludovic Bource

Indicateur de certitude : 70%

 

La musique dans The Artist est si importante qu’il serait bien étrange de ne pas voir Ludovic Bource l’emporter…


 

Meilleur espoir féminin

 

Les nommées sont : Naidra Ayadi (Polisse), Adèle Haenel (L’Apollonide, Souvenirs de la Maison Close), Clotilde Hesme (Angèle & Tony), Céline Sallette (L’Apollone, Souvenirs de la Maison Close), Yahima Christa Théret (La Brindille).

 

Ma favorite à moi : Adèle Haenel

Et le vainqueur sera : Adèle Haenel

Indicateur de certitude : 25%

 

J’ai laissé parler mon cœur en choisissant Adèle Haenel (déjà vu dans Naissance des pieuvres) mais je suis très loin d’être certaine qu’elle raflera la mise. En face, il y a Clotilde Hesme et surtout Naidra Ayadi, les favorites. 


 

Meilleur espoir masculin

 

Les nommés sont : Nicolas Bridet (Tu seras mon fils), Grégory Gadebois (Angèle & Tony), Guillaume Gouix (Jimmy Rivière), Pierre Niney (J’aime regarder les filles), Dimitri Storoge (Les lyonnais).

 

Mon favori à moi : -

Et le vainqueur sera : Guillaume Gouix

Indicateur de certitude : 20%

 

C’est ce qu’on appelle choisir au hasard. Je n’ai vu qu’un seul des 5 films représentés, et Nicolas Bridet ne m’avait pas franchement épaté…


 

Meilleur scénario original

 

Les nommés sont : Valérie Donzelli & Jérémie Elkaïm (La guerre est déclarée), Michel Hazanavicius (The Artist), Maiwenn & Emmanuelle Bercot (Polisse), Pierre Schoeller (L’exercice de l’Etat), Eric Toledano & Olivier Nakache (Intouchables).

 

Mon favori à moi : Maiwenn & Emmanuelle Bercot

Et le vainqueur sera : Valérie Donzelli & Jérémie Elkaïm

Indicateur de certitude : 30%

 

Dur de trancher, je pense que tous les films de cette catégorie ont leur chance (sauf peut-être Intouchables) mais j’imagine mal La guerre est déclarée rentrer bredouille so… 


 

Meilleure actrice dans un second rôle

 

Les nommées sont : Zabou Breitman (L’exercice de l’Etat), Anne Le Ny (Intouchables), Noémie Lvovsky (L’Apollonide, souvenirs de la maison close), Carmen Maura (Les femmes du 6ème étage), Karole Rocher (Polisse).

 

Ma favorite à moi : Anne Le Ny

Et le vainqueur sera : Anne Le Ny

Indicateur de certitude : 30%

 

Même si je pense qu’Intouchables ne récoltera pas grand-chose, j’ai un mince espoir pour Anne Le Ny. Ma deuxième favorite c’est Zabou, qui pourrait bien monter sur la scène du Théâtre du Châtelet.

 

 

Meilleur acteur dans un second rôle

 

Les nommés sont : Michel Blanc (L’exercice de l’Etat), Nicolas Duvauchelle (Polisse), Joey Starr (Polisse), Bernard Le Coq (La Conquête), Frédéric Pierrot (Polisse).

 

Mon favori à moi : Joey Starr

Et le vainqueur sera : Joey Starr

Indicateur de certitude : 70%

 

Acclamé par tous, Joey Starr est selon moi presque assuré de repartir avec le César. Son seul sérieux adversaire est Michel Blanc.

 

 

Meilleure actrice

 

Les nommées sont : Ariane Ascaride (Les Neiges du Kilimandjaro), Bérénice Béjo (The Artist), Leïla Bekhti (La source des femmes), Valérie Donzelli (La guerre est déclarée),Marina Foïs (Polisse), Marie Gillain (Toutes nos envies), Karin Viard (Polisse).

 

Ma favorite à moi : Marine Foïs

Et le vainqueur sera : Karin Viard

Indicateur de certitude : 40%

 

La bonne idée serait de récompenser le duo de Polisse, mais si il ne faut qu’en choisir qu’une je pense que l’académie penchera en la faveur de Karin Viard.

 

 

Meilleur acteur

 

Les nommés sont : Sami Bouajila (Omar m’a tuer), François Cluzet (Intouchables), Jean Dujardin (The Artist), Olivier Gourmet (L’exercice de l’Etat), Denis Podalydès (La Conquête), Omar Sy (Intouchables), Philippe Torreton (Présumé Coupable).

 

Mon favori à moi : Sami Bouajila

Et le vainqueur sera : Jean Dujardin

Indicateur de certitude : 65%

 

On aurait l’air bien c** de pas lui donner le César alors qu’il a remporté tout un tas de prix partout mais sait-on jamais : l’académie aime nous surprendre…

 

 

Meilleur réalisateur

 

Les nommés sont : Alain Cavalier (Pater), Valérie Donzelli (La guerre est déclarée), Michel Hazanavicius (The Artist), Aki Kaurismäki (Le Havre), Maiwenn (Polisse), Pierre Schoeller (L’exercice de l’Etat), Eric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables).

 

Mon favori à moi : Michel Hazanavicius

Et le vainqueur sera : Maiwenn

Indicateur de certitude : 55%

 

J’imagine assez bien un partage équilibré entre le Polisse de Maiwenn et le The Artist d’Hazanavicius. Si je donne gagnant The Artist sur le meilleur film, j’imagine bien Maiwenn sacrée meilleure réalisatrice.

 

 

Meilleur film

 

Les nommés sont : Intouchables, The Artist, Polisse, L’exercice de l’Etat, La guerre est déclarée, Le Havre, Pater.

 

Mon favori à moi : Intouchables

Et le vainqueur sera : The Artist

Indicateur de certitude : 65%

 

Un peu pour les mêmes raisons que Dujardin dans sa catégorie, ça serait presque malvenu de ne pas remettre ce César à The Artist.


Encore plus cette année, il a été ardu de faire des pronostics et de trancher… Sur les 13 catégories pronostiquées j’espère bien avec un minimum de 5 bonnes réponses.

 

 

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:56

19818398.jpg-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110926_121243.jpg

 

Eddie, Dov, Yvan et les autres… Nos chaleureux amis ont migré du Sentier moribond à la banlieue florissante d’Aubervilliers… Là où les vieux entrepreneurs juifs ont laissé le terrain à de jeunes grossistes chinois courageux et dynamiques… La petite bande est toujours aussi soudée, solidaire que lors des épisodes précédents, et la vie suit son cours, au gré des petits évènements familiaux et des affaires. Dov semble toujours frivole, Eddie entreprenant, Yvan transi, Karine désinvolte, Sandra résolue, Chochana naïve, Serge irresponsable et mythomane. Quant à Patrick, il est amoureux et l’heureuse élue est loin d’être facile d’accès.
Tout irait pour le mieux jusqu’à ce qu’un vent mauvais apporte son lot d’adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.

 

C'est sûrement grâce au succès mérité d'Intouchables que j'ai pu croire pendant quelques semaines au renouveau des comédies françaises et pour cette même raison que j'ai cru que La Vérité si je mens ! 3 pouvait en faire partie. Après tout, les deux premiers étaient très bien, non ? Alors pourquoi pas le troisième ? Mais voilà, une bonne comédie française, ça ne court pas les rues. Une deuxième en l'espace de trois mois ? Impossible...

Bon revenons-en à nos moutons. En l'occurrence La Vérité si je mens !, troisième du nom. A la barre, toujours Thomas Gilou et devant la caméra, toujours les mêmes (notons tout de même le retour d'Elbaz).
Si vous survivez au générique (d'une laideur que je ne m'explique toujours pas), vous aurez un petit sourire en retrouvant la bande des 5. Souvenez-vous bien de ce sourire, parce qu'il va pas être loin d'être le seul pendant ces deux heures et c'est bien à lui que le film doit mes deux étoiles.

J'ai parfois eu honte pour les acteurs et toute l'équipe derrière ce film tellement le résultat est aberrant.
Souvent dans des interviews de comédiens confirmés on peut lire des phrases du type "oui, c'est vrai, j'aurais pas dû tourner dans ce film, 10 ans après, je peux le dire : c'était une daube". On prend les paris ?

Pour tenter de vous expliquer pourquoi c'est nul : toutes les blagues tombent à plat, c'est incroyablement mal joué, mal mené, mal réalisé, mal tout en fait. Voilà, il n'y a rien à sauver et pourtant il y a déjà deux millions de français qui se sont déplacés en masse dans les salles. Allez comprendre...

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 14:56

Après la catastrophe de l’année dernière et mes 3 bons pronostics sur 11, je retente l’expérience cette année, en me disant que je ne peux guère faire pire que ça. L’année cinématographique 2011 est définit comme « pauvre » outre Atlantique et pourtant, il ne va pas être facile de faire des choix. Avec les 10 nominations de The Artist j’ai très envie d’être chauvine. Alors carton plein pour Hazanavicius & co ? Je n’en suis pas si sûre. Je suis par contre un peu plus certaine que Scorsese et ses 11 nominations pour son fabuleux Hugo Cabret ne remportera pas grand-chose. Bon, trêve de blabla, je me lance ! À noter que cette année je pronostique en plus les effets visuels et les décors et en moins la chanson (avec que deux nommés, c’est pas super intéressant).

 

 

Oscar  2012

 

oscar-2

 

Meilleurs effets visuels

 

Les nommés sont : Harry Potter 7.2Hugo Cabret, Real Steel, Transformers 3, La planète des singes : les Origines. 

 

 

Mon favori à moi : Hugo Cabret

Et le vainqueur sera : La planète des singes : les origines

Indicateur de certitude : 40%

 

Qui pourrait contrer les prouesses techniques du blockbuster de l'été qu'est La planète des singes ? Hugo Cabret peut-être ou le dernier Harry Potter mais c'est un peu moins sûr...

  

 

Meilleurs décors 

 

Les nommés sont : The Artist, Hugo Cabret, Harry Potter 7.2, Cheval de Guerre.

 

 

Mon favori à moi : Hugo Cabret 

Et le vainqueur sera : Hugo Cabret

Indicateur de certitude : 40%

 

J’aurais tendance à voter Hugo Cabret pour tous les Oscar techniques tant le film est une réussite visuelle mais je pense également que The Artist a ses chances dans cette catégorie.

  

 

Meilleure musique

 

Les nommés sont : Tintin : Le secret de la Licorne (John Williams), The Artist (Ludovic Bource), Hugo Cabret (Howard Shore), Cheval de Guerre (John Williams), La Taupe (Alberto Iglesias).

 

 

Mon favori à moi : Tintin : Le secret de la Licorne

Et le vainqueur sera : The Artist

Indicateur de certitude : 60%

 

Comme pour les Golden Globes, je pense que The Artist devrait logiquement remporter la statuette. La musique est un élément clé du film. Mais attention à Papi Williams, nommé encore à deux reprises cette année !


  

Meilleur film étranger

 

Les nommées sont : Bull Head de Michael R. Roskam (Belgique), Footnote de Joseph Cedar (Israel), In Darkness d’Agnieszka Holland (Pologne), Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (Canada), The Une Séparation d’Asghar Farhadi (Iran).

 

 

Mon favori à moi : -

Et le vainqueur sera : Une Séparation 

Indicateur de certitude : 55%

 

Une Séparation est le grand favori de la catégorie, mais on n’est jamais à l’abri d’une surprise (remember last year)…

 

 

Meilleur film d’animation

 

Les nommés sont : Une vie de chat, Chico & Rita, Kung Fu Panda 2, Le Chat Potté, Rango. 

 

 

Mon favori à moi : Kung Fu Panda 2

Et le vainqueur sera : Rango

Indicateur de certitude : 60%

 

C’est moi ou cette année cette catégorie est moisie ? Exit Pixar et son Cars 2. Pas de nomination non plus pour le Tintin de Spielberg. Cororico tout de même pour Une vie de chat, qui n’a que très peu de chance de l’emporter mais sait-on jamais… Pour moi ça se jouera entre Chico & Rita et Rango avec un gros avantage au dernier.

 

 

Meilleur scénario original

 

Les nommés sont : The Artist (Michel Hazanavicius), Mes meilleures amies (Annie Mumolo & Kristin Wiig), Margin Call (J.C. Chandor), Minuit à Paris (Woody Allen), Une Séparation (Asghar Farhadi).

 

 

Mon favori à moi : Mes meilleures amies

Et le vainqueur sera : Minuit à Paris

Indicateur de certitude : 45%

 

Je suis bien heureuse de la nomination de Kristin Wiig mais j’y crois pas, même pas un peu. Sur ce coup là, ça se jouera forcément entre les trois réalisateurs/scénaristes que sont Hazanavicius, Allen et Farhadi avec un petit plus pour Woody.

 

  

Meilleure actrice dans un second rôle

 

Les nommées sont : Bérénice Béjo (The Artist), Jessica Chastain (La couleur des sentiments), Octavia Spencer (La couleur des sentiments), Melissa McCarthy (Mes meilleures amies), Janet Mcteer (Albert Nobbs).

 

 

Ma favorite à moi : Jessica Chastain

Et le vainqueur sera : Octavia Spencer

Indicateur de certitude : 65%

 

Pour être clair, je pense que les chances de gagner pour Béjo sont quasi-nulles (à raison), tout comme pour Melissa McCarthy, pourtant excellente dans Bridesmaid mais n’oublions pas qu’une vraie comédie ne remporte jamais d’Oscar. La grande favorite c’est Octavia Spencer, déjà lauréate aux Golden Globes. Pourtant, si ça ne tenait qu’à moi, le prix irait sans aucun doute à Jessica Chastain, une belle actrice qui a pris son envol cette année et a prouvé à plusieurs reprises qu’il va falloir compter sur elle dans les années à venir.

 

 

Meilleur acteur dans un second rôle

 

Les nommés sont : Nick Nolte (Warrior), Christopher Plummer (Beginners), Jonah Hill (Le Stratège), Max Von Sydow (Extrêmement Fort et incroyablement près), Kenneth Branagh (My week with Marylin). 

 

 

Mon favori à moi : Jonah Hill

Et le vainqueur sera : Christopher Plummer

Indicateur de certitude : 75%

 

Tout le monde donne Plummer gagnant depuis des mois, ça serait étonnant d'en voir un autre gagner. Pourtant sa prestation dans Beginners ne m'avait pas marqué...

 

 

Meilleure actrice

 

Les nommées sont : Glenn Close (Albert Nobbs), Viola Davis (La couleur des sentiments), Rooney Mara (Millenium), Meryl Streep (La Dame de Fer), Michelle Williams (My Week with Marylin).  

 

 

Ma favorite à moi : Michelle Williams

Et le vainqueur sera : Meryl Streep

Indicateur de certitude : 65%

 

J'avais d'abord donné gagnante Viola Davis mais après avoir vu La Dame de fer il y a quelques jours, je ne vois pas comment Meryl Streep peut passer à côté de cet Oscar... Viola Davis est excellente mais ça ne suffira pas cette fois-ci, Michelle Williams, elle, est peut-être encore un peu jeune pour remporter l’Oscar. Ils l’ont déjà donné à une jeunette l’an passé (Portman), deux années de suite, ça ferait beaucoup. 

 

 

Meilleur acteur

 

Les nommés sont : Demian Bichir (A Better Life), George Clooney (The Descendants), Brad Pitt (Le Stratège), Jean Dujardin (The Artist), Gary Oldman (La Taupe).

 

 

Mon favori à moi : Brad Pitt

Et le vainqueur sera : Jean Dujardin

Indicateur de certitude : 50%

 

Y’a du fight dans cette catégorie. J’ai envie de croire aux chances de Dujardin, je rêve de pleurer en direct au moment où il montera sur la scène... Allez on y croit !!!

 

 

Meilleur réalisateur

 

Les nommés sont : Michel Hazanavicius (The Artist), Martin Scorsese (Hugo Cabret), Alexander Payne (The Descendants), Woody Allen (Minuit à Paris), Terrence Malick (The Tree o Life).

 

 

Mon favori à moi : Martin Scrosese 

Et le vainqueur sera : Alexander Payne

Indicateur de certitude : 50%

 

Payne est un des chouchous de l’académie, il ne serait pas étonnant qu’il décroche sa première statuette. Mais le combat risque d’être rude. En face il y a tout de même Scrosese et Malick qui peuvent le contrer.

 

 

Meilleur film

 

Les nommés sont : The Artist, The Descendants, Cheval de Guerre, Le Stratège, The Tree of Life, Extrêmement loin et incroyablement près, La couleur des sentiments, Hugo Cabret, Minuit à Paris.

 

 

Mon favori à moi : Hugo Cabret

Et le vainqueur sera : The Artist

Indicateur de certitude : 55%

 

Bon là, j’ai une chance sur neuf, c’est encore un peu plus compliqué. Après la déconvenue l’année dernière avec The Social Network au profit du Discours d’un roi (je ne m’en suis toujours pas remise), je reste très méfiante. Pourtant, j’imagine très bien le film français l’emporter dans cette catégorie, qui est la plus prestigieuse.

 

 

Et voilà. Objectif cette année : 6 bonnes réponses sur 12 ! Rendez-vous dans la nuit du 26 au 27 février sur Canal + !

 

And the Oscar goes to…

 

Repost 0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 18:05

Remember : il y a un peu moins d'un mois je vous pondais sur ce même blog mes pronostics pour les Golden Globes cinéma (c'était par là : http://labobineselective.over-blog.com/article-golden-globes-2012-nominations-et-pronostics-92559281.html).


 

La cérémonie a donc eu lieu hier soir (dans la nuit en France), toujours présentée par le controversé Ricky Gervais (finalement plutôt gentil cette année). Sur 13 pronostics mon objectif était d'avoir au minimum de 7 bonnes réponses. Et alors, ça donne quoi ?


 

En corps plus important et en gras c'est le vainqueur, en vert mon pronostic et en violet mon chouchou (si différent). 

 

 

Meilleur Film dramatique 

 

The Descendants - La couleur des sentiments -  Hugo Cabret - Les marches du pouvoir 

Le Stratège - Cheval de guerre 

 

And so... : Premier plantage. Celui-là je l'ai pas vu venir mais pour ma défense, le film je ne l'ai toujours pas vu puisqu'il sort dans une dizaine de jours en France.   0 pt

 

 

 

Meilleur comédie ou comédie musicale


  

The Artist -  Mes meilleures amies - 50/50 - Minuit à Paris - My week with Marylin

 

And so... : J'ai finalement visé juste avec mon pronostic un poil chauvin. Comme tout le monde le sait à l'heure qu'il est, le film muet avec Dujardin est donc reparti vainqueur. Je maintiens que c'est un peu dommage pour Mes meilleures amies.  1 pt

 

 

 

Meilleur acteur dans un drame


  

George Clooney dans The Descendants -  Leonardo DiCaprio dans J. Edgar -Michael Fassbender dans Shame  -  Ryan Gosling dans Les marches du pouvoir -  Brad Pitt dans Le Stratège

 

And so... : Deuxième plantage et vous savez quoi ? Je vais vous ressortir la même excuse que pour le meilleure film dramatique : je n'ai pas vu le film donc c'était un peu difficile de parier dessus, surtout que Mister Nespresso, bien que très charmant, n'est pas forcément réputé comme étant un excellent acteur. 0 pt

 

 

 

Meilleure actrice dans un drame


  

Glenn Close pour Albert Nobbs -Viola Davis pour La couleur des sentiments - Rooney Mara pour Millénium -  Meryl Streep pour La dame de fer - Tilda Swinton pour We need to talk about Kevin

 

And so... : Parier sur Meryl Streep, même quand on n'a pas vu le film, c'est jamais un gros risque, et en voilà encore une preuve. 1 pt

 

 

Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale


  

Jean Dujardin pour The Artist - Brendan Gleeson pour L'Irlandais - Joseph Gordon-Levitt pour 50/50               Ryan Gosling pour Crazy, Stupid, Love - Owen Wilson pour Minuit à Paris

 

And so... : Et oui, deuxième pronostic chauvin gagnant mais pour le coup c'était assez évident. 1 pt

 

 

 

Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale


  

Jodie Foster pour Carnage - Charlize Theron pour Young Adult -  Kristen Wiig  pour Mes meilleures amies -  Michelle Williams pour My week with Marilyn - Kate Winslet pour Carnage

 

And so... : J'en ai presque marre d'avoir raison dis donc. Chouchoute de la critique et dans un rôle comme celui de Marilyn, comment pouvait-elle ne pas gagner ? En route pour l'Oscar ! 1 pt

 

 

 

Meilleur acteur dans un second rôle


  

Kenneth Branagh dans My week with Marilyn -  Albert Brooks dans Drive -  Jonah Hill dans Le Stratège         Viggo Mortensen dans A dangerous method -  Christopher Plummer dans Beginners

 

And so... : Troisième gros plantage. Et pour le coup j'assume puisque j'ai vu Beginners et que j'ai même avoué que Plummer ne m'avait laissé aucun réel souvenir : oups... 0 pt

 

 

 

Meilleure actrice dans un second rôle


  

Bérénice Bejo dans The Artist - Jessica Chastain dans La couleur des sentiments - Janet McTeer dansAlbert Nobbs - Octavia Spencer dans La couleur des sentiments - Shailene Woodley dans The Descendants

 

And so... : Bon ben je suis clairement nulle pour deviner les sedonds rôles gagnants. J'avais trouvé le personnage joué par Octavia Spencer très attachant mais aussi très caricatural. Du coup, je ne la voyais pas gagner. Comme quoi... 0 pt

 

 

Meilleur réalisateur


Woody Allen pour Minuit à Paris - George Clooney pour Les marches du pouvoir - Michel Hazanavicius pour The Artist - Alexander Payne pour The Descendants - Martin Scorsese pour Hugo Cabret

 

And so... : Mon pronostic bien français n'a pas été récompensé mais j'en suis presque heureuse puisque c'est Scorsese pour son très beau Hugo Cabret qui est reparti vainqueur. Et c'est plus que mérité. 0 pt


 

Meilleur scénario


The Artist - The Descendants - Les marches du pouvoir Minuit à Paris -Le Stratège

 

And so... : Tout comme Dujardin ou Williams dans leurs catégories c'était presque une évidence. 1 pt

 

 


Meilleure musique 



Hugo Cabret (Howard Shore) – Cheval de Guerre (John Williams) – W.E. (Abel Korzeniowski)                    Millenium (Trent Reznor & Atticus Ross) – The Artist (Ludovic Bource)



And so... : Pas vraiment étonnant non plus, c'est la musique d'un film musical qui a gagné ! 1 pt


 

Meilleur film d’animation



Les aventures de Tintin – Le Chat Potté – Cars 2 – Rango – Mission : Noël Les aventures de la famille Noël



And so... : Le travail de Spielberg sur Tintin a été logiquement récompensé même si il y avait de quoi douter du trophé en raison de l'échec du film aux Etats-Unis. 1 pt

 


Meilleur film en langue étrangère



La Piel que Habito – Le Gamin au vélo – Au pays du sang et du miel – The Flowers of War – Une Séparation



And so... : Un vote presque à l'aveuglette ! 1 pt



Totaux : 8/13 = OBJECTIF ATTEINT ! 

 

 

Les prochains rendez-vous : fin janvier pour l'annonce des nommés aux Césars et Oscar 2012. Je vous préparerai

bien évidemment mes pronostics :). 

 

 

Et en bonus l'ouverture de la cérémonie par Ricky Gervais :

 

 

 

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 13:18

19849312.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111116_121426.jpg

 

"Happy New Year" célèbre l’amour, l’espoir, le pardon, les secondes chances et les nouveaux départs, à travers les histoires entremêlées de couples et de célibataires, racontées au milieu du rythme effréné et des promesses de la ville de New York pendant la nuit la plus éclatante de l’année.


Je sais pas pourquoi je m'entête à aller voir des films comme ça. Peut-être parce que je suis une fille un brin romantique et qu'en cette période de fin d'année je me dis que ça va me faire du bien de voir une comédie bourrée de bons sentiments & co.

 

Le hic, c'est que le concept est usé jusqu'à la corde. Les films romantiques avec tout plein de stars dedans et des multi-intrigues, on en a déjà beaucoup trop vu et ça nous fait plus rien. J'ai pas souri, j'ai pas pleuré, mon coeur a pas fait "boum boum" : RIEN ! 

 

Et vu qu'aujourd'hui c'est la veille de Noël, je vais regarder Love Actually pour me remettre de ce nouveau petit navet de Marshall. 

 

Joyeux Noël quand même !


Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 12:42

19840048.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111031_045434.jpg

 

Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d'hystérie, est soignée par le psychanalyste Carl Jung. Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente. Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud...


Evidemment, A Dangerous Method était très attendu. D'abord parce qu'il s'agit d'un film de Cronenberg, ensuite parce que le casting est bon et enfin parce que le sujet est, à priori, percutant. 


Les films attendus sont souvent décevants, comme je le dis souvent. A Dangerous Method n'est pas décevant, il est bien pire que ça. J'ai hésité à suivre les personnes quittant la salle au bout de 40 minutes mais j'ai tenu bon et je m'en félicite moi-même. Croyez-moi ce n’était pas facile. 


Alors, à quoi est dû ce naufrage ?


Premièrement, c'est un film très bavard. Je n'ai à priori rien contre les films bavards, au contraire (grande fan de Before Sunrise & Before Sunset par exemple), mais encore faut-il que ce qu'on nous raconte soit intéressant et captivant. Ce qui est loin d'être le cas ici. 


Beaucoup de bavardage, oui. Un sujet mal maitrisé, certainement. Un casting pas si bon ? Oui, aussi. Mortensen est parfait, comme toujours, mais il n'est ici qu'un second rôle. A Dangerous Method m'a rappelé les débuts mauvais de Keira Knightley, j'avais presque fini par croire que c'était une bonne actrice. Quant à Fassbender, après le micro sursaut de Shame, j'en reviens à ce que je disais il y a quelques semaines : il est surestimé. 


Allez, ça arrive à tout le monde de se planter, et je n'en tiendrai pas rigueur à Cronenberg, surtout que la psychanalyse c'est pas vraiment ma tasse de thé. J’attends le prochain !



Repost 0