Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 10:50

9782070541270-copie-1.jpg

 

 harry_potter_a_l_ecole_des_sorciers.jpg

 

 

Il y a quelques semaines j'ai été voir le dernier Harry Potter au ciné (HP7, première partie). En sortant, j'ai eu l'envie de me replonger dans l'univers Potterien. Bon ça m'arrive à chaque fois que j'entends la musique du film, que j'aperçois un des livres en librairie ou que je tombe sur une photo d'Harry ou/et ses amis dans un magazine. Mais là, vraiment, j'étais motivée. Je me suis dit : "Tiens, pourquoi ne pas relire tous les livres, et regarder au fur et à mesure les films juste derrière, histoire de vraiment comparer les deux". Fausse bonne idée puisqu'il n'y a rien de plus agaçant que de se rendre compte de toutes les erreurs qui se sont glissées dans les films. Un bon moyen de finir par détester les retranscriptions cinématographiques, en somme.

 

Soyons logique, commençons par le début et le premier tome des aventures du petit sorcier. Ce premier tome, Harry Potter à l'école des sorciers, est aussi le plus court de tous. A priori, il est donc le plus facile à adapter au cinéma, surtout pour un film de plus de deux heures. Et en effet, le film est plutôt fidèle, à quelques exceptions près, forcément :

- l'oubli du premier chapitre, qui suit l'oncle Vernon au cours de la journée qui précède l'arrivée d'Harry chez lui,

- lors de la visite au zoo pour l'anniversaire de Dudley, Harry n'était à la base pas invité à la fête et le meilleur ami de Dudley les accompagnait,

- la suppression de la première rencontre entre Drago et Harry dans un magasin du chemin de traverse,

- en parlant de Drago il devait normalement être brun et non blond platine,

- après la journée passée sur le chemin de traverse en compagnie d'Hagrid, Harry retourne un bon petit mois chez les Dursley, et c'est l'oncle Vernon qui l'accompagne à la gare le jour de la rentrée (et non Hagrid),

- plusieurs scènes entre Rogue et Quirrell ont été supprimées,

- l'histoire du dragon de Hagrid, Norbert, a été écourtée, dans le livre, c'est Harry et Hermione qui se chargent de l'envoyer à Charlie en Roumanie, ce qui leur vaudra une punition, ainsi qu'à Neuville qui a essayé de les prévenir que Drago était au courant de leur balade dans les couloirs de Poudlard en pleine nuit, c'est ainsi qu'ils se retrouvent en retenue les amenant tous les 4 dans la forêt interdite (Ron a remplacé Neuville dans le film),

- au moment de passer devant Touffu, la harpe utilisée par Quirrell ne marche plus, les 3 héros utilisent la flûte offerte à Harry pour Noel pour l'endormir et se la passent à tour de rôle afin de pouvoir sauter dans le trou,

- lors de l'épreuve où il faut récupérer la clef volante, Harry n'est pas le seul à enfourcher un balai, les deux autres également,

- il y a deux épreuves qui sont passées à la trappe dans l'adaptation ciné : Harry et Hermione, qui continuent sans Ron resté évanoui dans la salle de l'échiquier, passent devant un troll, déjà assommé par Quirrell, ils arrivent ensuite dans une autre salle avec une énigme parlant de potions que résout facilement Hermione, c'est à ce moment là que Hermione retourne en arrière rejoindre Ron et que Harry continue seul pour arriver à la dernière étape,

- lors de la confrontation Voldemort/Potter, à aucun moment Voldemort dit à Harry qu'il devrait rejoindre les forces du mal et s'allier à lui.

Bon j'ai forcément passé plein d'autres détails, mais la liste serait vraiment interminable.

 

En mettant de côté la comparaison livre/film, ce premier tome est plaisant, mais finalement beaucoup trop court, il passe bien trop vite, et les détails sur la vie des 3 adolescents sont trop peu nombreux. Finalement les cours sont très peu développés, les personnages également.

 

J'avoue que j'ai d'abord découvert le film au cinéma avant de me plonger dans les livres (ça a d'ailleurs été l'élément déclencheur). Même si le film me parait maintenant bourré de défauts (la bande originale trop présente, des jeunes acteurs vraiment mauvais...) à l'époque de sa sortie il a pour moi été une révélation, avec la bonne dose d'humour, d'héroisme et de fantastique.

 

Repost 0
Published by Anne-Laure - dans Harry Potter
commenter cet article